Vapotech

De la vente à domicile à un réseau de boutiques régional

Grégory et Virginie sont partis de rien ou presque. Pionnier de la e-cigarette dès 2010 dans le Sud-Ouest, Grégory a vendu du matériel et des liquides dans leur salon puis sur internet. Aujourd’hui, leaders de la région avec leurs six boutiques dont une franchisée et un e-shop; Vapotech ne cesse de confirmer sa forte position sur le marché et les projets continuent.

Vapotech le grand Moun
Vapotech le grand Moun
Vapotech Mont-De-Marsan 4
Vapotech Mont-De-Marsan 7

Grégory et Vapotech

Grégory, 40 ans, est le créateur et gérant de Vapotech. Vapoteur depuis 2009, il fait partie des premiers à s’être lancé sur le marché en France. Installé à Mont-De-Marsan, il a aujourd’hui développé un réseau de boutiques dans le Sud-Ouest. En 2010, Grégory a commencé, en auto entrepreneur, à vendre des cigarettes électroniques chez lui. Il crée très vite un site internet, puis ouvre sa première boutique en centre ville en 2013. C’est alors la première boutique spécialisée de vape à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde. Quelques mois plus tard, il ouvre un second magasin dans un centre commercial. Deux jours après l’ouverture, une partie de la toiture du centre s’effondre et la galerie marchande est fermée par mesure de précaution pour une durée indéterminée. C’est un coup dur car même après la réouverture, deux mois plus tard, les clients hésitent à fréquenter le centre commercial. Cependant, avec le temps, la confiance revient et la rentabilité dépasse même le centre ville. En 2014, Vapotech s’étend à Aire-sur-l’Adour puis à Dax en 2015.

Vapotech, c’est une histoire en duo car Virginie, épouse et associée de Grégory, est très active dans l’entreprise. Investie depuis le début, elle s’occupe aujourd’hui du développement du réseau et assure notamment les relations et négociations avec les différents partenaires (centre commerciaux, banques, avocats…) et la communication. Ce qui est certain, c’est que le succès de Vapotech est un travail d’équipe et s’explique probablement par la complicité et la complémentarité de ses créateurs.

L’enjeu de la traçabilité

“Nos clients sont rassurés par l’origine française des liquides que nous proposons.”

Dans le Sud de la France, Gregory et Virginie travaillent avec une clientèle qui a ses propres exigences et sa propre culture du commerce et de la qualité. Leurs clients exigent, en plus d’une large gamme de produits de qualité et originaux, une traçabilité complète de ceux-ci. Le made in France, et si possible le caractère local des produits, est un critère primordial pour leurs habitués.

Les challenges

Sur le marché, nous avions d’un côté une offre française très primo-vapoteur et mono-arôme en entrée de gamme et de l’autre côté des e-liquides étrangers plus typés en grand format.

Le couple est alors dans une situation problématique car l’offre est très limitée. D’un côté, les liquides aux saveurs complexes et originales sont pour la plupart américains ou malaysiens, avec une traçabilité incertaine. D’un autre côté, l’offre française est assez fade avec des produits plutôt basiques qui ne satisfont plus les vapoteurs expérimentés. Gregory a du mal à trouver une offre qui satisfasse ses deux exigences principales : sécurité et originalité.

“Chez Vapotech mes clients sont très “Made in France”, l’enjeu était de trouver un fournisseur français qui se démarque”

Les attentes de Grégory

“Je suis attaché à la traçabilité du produit, qui est pour moi un gage de qualité et de sécurité.”

Gregory souhaitait proposer à ses clients une large de gamme de produits originaux, qui satisfassent tous les goûts et tous les profils de vapoteurs, tout en étant certain de leur qualité et de leur provenance. Il voulait être en mesure de présenter à ses clients toutes les informations de traçabilité et les certifications qu’ils sont susceptibles de demander. Il recherchait une offre qui colle avec son concept à savoir une grande qualité en tout point : sécurité, saveurs, packaging…

La solution Cloud Vapor :

“J’ai rentré les e-liquides Cloud Vapor car je trouvais qu’ils apportaient un nouveau souffle dans la vape.”

Une marque responsable et “made-in-France”

Gregory et Virginie commencent à collaborer avec Cloud Vapor en 2015, séduits par cette marque qui répond à leurs attentes par “le côté rassurant d’une fabrication française avec des arômes typés américains dont on avait une traçabilité certaine.”

De plus, ils trouvent dans la marque une identité qui correspond à leur concept de boutique spécialisée haut de gamme mais aussi une équipe jeune et dynamique avec qui une relation durable va se nouer.

La collaboration entre Vapotech et Cloud Vapor ne semble pas être sur le point de s’arrêter… “Ce qui est bien, c’est que les produits Cloud Vapor durent dans le temps. Quand d’autres gammes s’essoufflent et passent de mode, les liquides Cloud Vapor se vendent toujours régulièrement.”

Gammes Cloud Vapor chez Vapotech
Gammes Cloud Vapor chez Vapotech

1

Ventes Cloud Vapor

1

Bouteilles Cloud Vapor vendues

0

CA mensuel sur 1 shop

Le succès actuel

Aujourd’hui, le succès est complet pour Virginie et Grégory qui ont d’ailleurs désormais leur propre entreprise de fabrication de liquides, TOUTATIS, qui commercialise ses produits sous les marques Mécanique des fluides et Vape’n Joy. Par ailleurs, l’enseigne Vapotech va reprendre le développement du réseau de magasins, tant en propre qu’en franchise. Si de tels projets peuvent voir le jour, c’est que la rentabilité et la notoriété de Vapotech ne cesse de grandir. Par exemple, la boutique de Dax est toujours en croissance ; ouverte en 2015, elle atteint déjà un chiffre d’affaire de 50 000€ mensuel. La boutique du Grand Moun n’a rien à lui envier et reste le « navire amiral » de la flotte de magasins. Du côté du partenariat avec Cloud Vapor, ce sont plus de 26 309 bouteilles vendues chez Vapotech soit 318 000€ réalisés avec les produits de la marque. En 7 ans, ce sont donc six boutiques performantes qui se sont ouvertes, dont un franchisé et 1 e-shop. Le couple prévoit également d’ouvrir une nouvelle boutique en 2018, forts de leur succès.

[:fr]Gregory et Virginie Vapotech [:en]équipe Vapotech[:]

Quelques questions à Grégory, fondateur et gérant de Vapotech à propos de sa collaboration avec Cloud Vapor:

Quels produits Cloud Vapor as-tu choisi de commercialiser et pourquoi?

“On a donc commencé avec la gamme vintage. Un bon choix puisque 2 ans après elle se vend encore très bien! Dans la vape souvent très “mode” c’est rare. Ensuite on a rentré (en exclusivité Europe à l’époque) la gamme HVG, très haut de gamme elle ciblait parfaitement les profils vapoteurs avancés avec du 70VG.”

Les Objectifs futurs ?

Notre souhait est de poursuivre ce partenariat gagnant-gagnant. Cloud Vapor est l’une des rares marques où je sélectionne la quasi totalités des nouveautés. Malgré le développement de notre propre marque, nous continuons à travailler ensemble car notre offre est complémentaire !”

Découvrez toutes les études de cas.