Tendances

Dossier: 2018 l’année du DIY pour vos vapeshops?

By 28 mars 2018 No Comments
offre-DIY-cloud-vapor-blog

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \”éditer\” pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Les marques d’e-liquides développent leur offre de concentrés DIY face à une demande croissante du marché, néanmoins l’attraction distributeur ne reflète pas toujours la réalité du besoin du consommateur. Côté Cloud Vapor, le succès commercial de la gamme HVG en DIY  semble confirmer la tendance, mais alors sommes-nous sur un nouveau virage de consommation ou un simple effet de mode? 

 

Reprenons notre analyse.

Le DIY: une réalité sur le marché

Vagues de liquides malaisiens, gourmands, Shake and Vape… Dans la Vape il faut savoir se renouveler, c’est un marché dynamique qui surfe sur les effets de mode, par conséquent prudence!

L’année 2017 en est un bon exemple

Placée sous la tendance du Shake and Vape, elle a en effet été victime d’un surplus d’offres d’e-liquides générant beaucoup d’invendus. Avec le recul, certains  distributeurs réalisent que le format 60ml pèse assez peu dans leurs ventes.

“Aujourd’hui mes ventes de Shake and Vape en 60 ml sont marginales” – Gérant de shop

MAIS QU’EN EST-IL DU DIY ?

Les consommateurs recherchent des e-liquides au bon rapport qualité/prix, les geeks l’ont bien compris : il est plus avantageux de créer ses propres mixtures. Pour autant sommes-nous à l’aube de la fin du e-liquide 10ml pré-mixé ? Le futur métier des shops va-t-il se centrer sur la vente de bases et d’arômes ?

Pour le maintien du secteur, des marges et de la santé de la profession, ce scénario serait peu souhaitable sur le long terme. Qui dit peu de marge, dit peu de communication, moins de salons, moins de moyens pour défendre le secteur auprès des pouvoirs publics et la concurrence “Big Tobacco”.

Le DIY: une offre qui varie d'une boutique à l'autre

Côté grossiste la tendance se confirme car la plupart des leaders ADNS / Joshnoa entre autres semblent avoir développé leur offre de DIY. Notamment les Pure Player du web semblent avoir doublé leur offre de concentrés ces 6 derniers mois (Le petit vapoteurArômes et liquides). Le trio fabricantgrossistedistributeur Web est clairement sur une tendance de développement de l’offre DIY.

L’offre en boutique est-elle entrain de changer ? Les gérants que nous avons interrogés sont partagés :

” Le DIY c’est la mort de ma boutique, je n’en propose pas…”- Gérant de shop

Selon lui le DIY a un impact négatif sur ses ventes car l’offre attire les Geeks qui se fournissent en ligne ou via des sites étrangers : baisse du trafic en boutique. Toutefois il n’est pas totalement fermé puisque cette clientèle représente moins de 20 % de son CA. On en déduit que les ventes du DIY dépendent aussi de la répartition géographique de la clientèle geek et qu’à l’évidence les primo restent les meilleurs clients d’une boutique.

” Le DiY c’est environ 7 à 10% de mon stock, j’en vend pour contrer la concurrence du web. Mais je ne le met pas particulièrement en avant en boutique pour préserver la marge “ – Grégory Vapotech

Bien que son offre DIY s’adresse aux geeks, elle génère près de 50 % de CA mensuel. Il rajoute par ailleurs que le Web reste une menace mais rien ne vaut le conseil en boutique. Contrairement au précédent on déduit que le DIY représente une opportunité pour lui aujourd’hui.

” La demande en DIY est plus importante sur mon e-shop qu’en boutique ” – Gérant d’un réseau shop en Bretagne.

L’enseigne de ce gérant combine les avantages du Web et du point de vente. Bien qu’il perde une partie de sa clientèle DIY en boutique il la récupère grâce à son site e-shop. On en déduit que la combinaison entre e-shop et shop physique permet de toucher différents profils de vapoteurs.

Faisons le point

Il ne faut surtout pas nier cette demande croissante, refuser de vendre du DIY en boutique c’est offrir du CA à vos concurrents sur le web. Alors, développez votre catalogue de manière raisonnable mais ne vous fermez pas aux opportunités.

C’était notre dossier sur l’offre DIY en 2018, si vous avez aimé l’article laissez-nous un commentaire !

Leave a Reply