ManagementRelation ClientStratégieTendances

10 ARGUMENTS POUR CONTRER LA POLÉMIQUE

By 25 septembre 2019 No Comments

La vape est aujourd’hui au coeur des attentions dans les médias. Tout a commencé avec un rapport de l’OMS relayé par l’AFP. Dernièrement, un nouveau séisme est arrivé avec plusieurs cas de maladies et de morts aux USA. Le marché de la cigarette entre en situation de crise, et c’est vous en tant que vendeurs qui devez faire face à des clients méfiants et inquiets. 

Vous êtes souvent agacés, irrités par les nombreuses questions de vos consommateurs ? Face à cette situation, voici les 10 arguments pour contrer la polémique.

“ D'APRÈS L’OMS, C’EST INCONTESTABLEMENT NÉFASTE ”

OUI, mais c’est faux.

Le 26 juin, l’OMS a présenté un rapport sur l’épidémie mondiale du tabagisme et non sur la cigarette électronique. De plus, les seules deux diapositives où est mentionnée la cigarette électronique alertent uniquement sur leur impact sur la jeunesse. En effet leur crainte principale est que les jeunes soient tentés par la vape, crainte qui a été initiée par la polémique JUUL. Cependant, ce fameux rapport ne nous donne aucune preuve scientifique sur des potentiels effets néfastes. Un rapport SANS démarche scientifique, SANS preuve et pour finir SANS prendre en compte les réglementations et les évolutions technologiques de notre secteur.

“ IL Y A EU DES MORTS À CAUSE DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE ”

NON.

Les médias annoncent 530 malades et 7 morts aux Etats-Unis. Des morts, oui, mais qui est coupable ? Sûrement pas la e-cigarette ! Ce sont des substances ajoutées, illégales et néfastes pour la santé qui sont meurtrières. La cigarette électronique n’est pas dangereuse, mais l’utilisation que l’on en fait, elle, peut être mortelle. C’est exactement la même chose que lorsque vous êtes au volant de votre voiture. 

” C’est comme si des gens conduisait une voiture avec dix grammes d’alcool et que l’on accusait la voiture. La cigarette électronique est innocente. ” Bertrand Dautzenberg – Pneumologue

“LES E-LIQUIDES SONT DANGEREUX ”

NON.

S’il y a eu plusieurs morts sur certains territoires d’Outre mer, ce n’est en aucun cas dû à des e-liquides classiques. Les e-liquides étaient composés d’huile de THC de contrebande, et d’acétate de Vitamine E également interdit sur notre territoire. Visiblement, les utilisateurs étaient à la recherche d’une “défonce” plutôt que d’un sevrage…

“ POURQUOI VOS E-LIQUIDES SONT DIFFÉRENTS ? ”

Ces liquides mortels, dont la liste des additifs sont très nombreux, sont interdits à la vente en Europe et ne sont pas commercialisés sur notre territoire. En France, la réglementation est plus stricte sur les e-liquides. Aux Etats-Unis la réglementation autorise les e-liquides jusqu’à 50mg/ml de nicotine. En France, la dose maximale réglementaire est 20mg/ml : une dose largement suffisante pour en finir avec le tabac. 

“ COMMENT SONT RÉGLEMENTÉS LES E-LIQUIDES ? ”

En France, les e-liquides sont soumis à l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Les fabricants doivent notifier leurs produits avant leur mise sur le marché. De plus, une nouvelle notification doit être soumise pour chaque modification substantielle du produit afin de vous garantir une sécurité. 

“ C’EST AUSSI NÉFASTE QUE LA CIGARETTE ”

NON.

En France, 70 000 personnes meurent chaque année à cause de la cigarette classique. La cigarette classique est la première cause de mortalité évitable en France ! La cigarette contient 4 500 substances dont au moins 50 sont cancérigènes : un cocktail explosif pour la santé des fumeurs… En revanche, les e-liquides sont composés uniquement de glycérine végétale, de propylène glycol, d’arômes alimentaires et sont avec ou sans nicotine. 

“ NOUS N’AVONS AUCUNE ÉTUDE À LONG TERME ”

OUI.

La e-cigarette est sur le marché français depuis environ une dizaine d’années. Certes, c’est un marché relativement nouveau pour en tirer des conclusions scientifiques. Cependant, celle-ci a permis à 700 000 français d’arrêter la cigarette classique entre 2010 et 2017. En France, depuis plus de 10ans, AUCUN cas d’hospitalisation n’a été recensée et l’investissement en santé publique continu. 

“ ALORS POURQUOI LES MÉDIAS NE FONT QUE D’EN PARLER ? ”

Les ventes de tabac sont actuellement en baisse. En premier temps car la population est de plus en plus souciante des risques auxquels elle s’expose. Deuxièmement, parce que la cigarette électronique s’impose comme un moyen efficace de sevrage. Le problème ? La cigarette électronique devient un concurrent direct du tabac, de quoi affoler les grands cigarettiers…

“ POURQUOI L’INDE A-T-ELLE INTERDIT LE VAPOTAGE ? ”

L’Inde a interdit le vapotage, l’import et l’export de ces produits depuis les diverses polémiques. L’argument premier ?  « La décision a été prise avec à l’esprit l’impact que les cigarettes électroniques ont sur la jeunesse aujourd’hui », a déclaré la ministre des Finances Nirmala Sitharaman. L’interdiction n’est pas si étrange que ça : L’inde est le deuxième plus grand consommateur de tabac du monde et le troisième plus grand producteur de tabac.

“ L’Inde a exporté pour près d’un milliard de dollars de tabac vers une centaine de pays en 2017-2018. Le gouvernement possède aussi des parts substantielles, directement ou indirectement, dans des entreprises du monde du tabac comme ITC, l’un des plus gros cigarettiers du pays.” Le Point

“ ALORS POURQUOI LA CIGARETTE N’EST-ELLE PAS INTERDITE À LA VENTE ? ”

En France, le pourcentage des taxes pour un paquet de cigarettes s’élève à 80% pour l’Etat et 12% pour le cigarettier. L’interdiction de la vente de cigarette sur le territoire français serait alors clairement désavantageuse pour les recettes fiscales de l’Etat. Il est alors sans doute préférable de pointer du doigt la cigarette électronique…

11.2 milliards d’euros ont été perçu par l’Etat Français en 2013 grâce aux taxes sur les cigarettes. 

Vous faîtes face à d’autres questions en vapeshop ? Faîtes-nous en part en commentaire !

Leave a Reply